Environnement & Patrimoine

Pour un développement durable, la Fondation SOCOCIM promeut les bonnes pratiques environnementales.

La Fondation Sococim a poursuivi son programme de sensibilisation à l’environnement, avec application pratique, au profit de dix abonnés de la bibliothèque du Centre Culturel, en partenariat avec la Direction Qualité Sécurité Environnement de Sococim Industries. Les enfants ont été conduits chaque samedi dans un espace vert de Sococim pour une initiation aux enjeux liés à la protection de l’environnement  et aux techniques de reboisement. 

Pour 2016,

Recherche associée au programme de la Grande Muraille Verte

Pépinière de Widou

La Fondation Sococim a renouvelé son soutien à l’organisation de l’Université d’été organisée par l’Unité Mixte Internationale « Environnement, Santé, Sociétés », de concert avec l’Agence Nationale de la Grande Muraille Verte, en août 2016, alternant activités de reboisement et séminaires de recherche, dans le Nord du Sénégal (Région de Louga). Cette Université a accueilli, outre les chercheurs, 80 étudiants de différentes universités du Sénégal et de France.

Depuis 2008, le Sénégal construit sa partie de la Grande Muraille Verte, cet immense défi panafricain qui concrétise la volonté de plus de onze pays de créer une zone arborée, écologiquement et économiquement viable pour les populations locales, afin d’enrayer les problèmes liés à la désertification du Sahel. Elle est implantée de Saint-Louis du Sénégal à Addis-Abeba en Ethiopie.

Au Nord du Sénégal, c’est pendant la courte période humide qu’ont lieu les chantiers de plantation. Le CNRS a créé sur place, dans un village, un Observatoire Homme Milieux International (OHMi), dont l’objectif global est d’étudier les impactsde l’édification de la Grande Muraille Verte sur les populations humaines, végétales, animales et sur le biotope.

L’Observatoire organise des universités d’été sur ce site, l’un des principaux de la Grande Muraille Verte depuis 2011, en collaboration avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le CNRS et l’Agence Nationale de la Grande Muraille Verte.

La mission de cette université est de sensibiliser les étudiants en les confrontant aux pratiques réelles de la reforestation. A commencer par le reboisement des parcelles mises en défens : les étudiants de l’Université d’été ont plantéles jeunes pousses tout au long du tracé de la Grande Muraille Verte.

Ces universités d’été sont également l’occasion pour les chercheurs et les étudiants de participer au développement local et d’échanger avec les populations. Les étudiants en médecine vivent concrètement les problèmes sanitaires de la population du Ferlo tout en leur prodiguant des soins.

Un élève abonné à la bibliothèque du Centre Culturel de la Fondation SOCOCIM et ayant suivi les différentes sessions de sensibilisation à l’environnement, a pu participer, pour la 2e année, à cette Université.

Par ailleurs, une conférence intitulée « La Science et  la Grande Muraille Verte »,  de présentation de ce programme, a été organisée au Centre Culturel à Rufisque,  animée par le Professeur Gilles BOETSCH, Directeur de recherche au CNRS, et Aliou GUISSE, Professeur d’écologie végétale à l’UCAD.


Environnement et Patrimoine 2

Programme "Rufisque Marché propre"

La Fondation poursuit la finalisation du programme « Rufisque Marché Propre », démarré en décembre 2014, avec  pour objectif de mettre en place une activité permanente de collecte et de valorisation des déchets de la zone du marché central de Rufisque, en partenariat avec le Groupe SENGHOR.

Ce programme a été présenté aux élèves du Lycée français Jean Mermoz à Dakar, dans le cadre de la semaine de l’environnement. Il s’agissait pour l’équipe de la Fondation de partager avec des élèves du lycée des initiatives vertueuses en matière d’environnement et d’en débattre avec eux.


Déchets - Sensibilisation par la musique

Déchets - Sensibilisation par la musique

Sensibiliser les jeunes à une meilleure gestion des déchets par la musique, telle est l’action originale imaginée par la Fondation Sococim et le groupe Senghor. Le Centre culturel de la Fondation Sococim a accueilli, en mars, le concert du célèbre groupe Daara J Family dans le cadre du programme Ecobrique Africa. Le coût du ticket : une bouteille en plastique usagée afin d’éveiller les consciences des spectateurs sur la nécessité de la gestion responsable des déchets.

La bouteille peut par exemple être remplie avec les déchets non-biodégradables issus des emballages. Une fois pleine et compacte, elle sert de matériaux de construction sous la forme d’écobrique. Les écobriques sont ensuite utilisées pour la fabrication de petit mobilier urbain (bancs, jardinières, etc…)



Conférence en marge de la COP22

Une conférence de restitution de la COP 22 s’est tenue début décembre à Dakar sur le thème : "Les changements climatiques et les solutions innovantes offertes par les énergies renouvelables en Afrique", dans le sous-thème "la transition énergétique et le réchauffement climatique : quel rôle pour les entreprises ?".

M. Seyni Nafo, président du groupe des négociateurs africains, invité spécial de la conférence, a relevé les défis pour les pays africains et présenté l’état des négociations, en particulier les modalités d’accès au Fonds Vert. Les entreprises privées, dont Sococim Industries, et la Fondation, ont fait part de leurs diverses initiatives en matière de gestion de l’impact environnemental.

***

Retrouvez toutes les actions de la Fondation en matière d'Environnement & Patrimoine :

2015

2014

2013